Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Comment éviter les morsures de tiques

Comment éviter les morsures de tiques

Les beaux jours arrivent à grands pas pour le bonheur de tous et de nos animaux. C’est également le moment où les tiques font leur apparition. Les balades en forêt et en montagne sont leurs terrains de jeux favoris. Faites attention lors d’activités en pleine nature comme pendant un stage de survie dans le Mercantour. Vous risquez d’être mordus par une tique. Pas de stress, voici quelques conseils utiles pour se savoir comment éviter les morsures de tiques.

LES TIQUES, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Les tiques sont de grands acariens avares de notre sang et de celui de nos animaux de compagnie. Elles sont particulièrement présentes du début du printemps au début de l’automne. C’est mini insectes se nourrissent de sang. Pour cela, elles sont à la recherche d’un hôte (d’une proie) pouvant lui fournir son repas. L’homme et les animaux sont des hôtes adorés par les tiques. Vous pouvez rencontrer ces gros acariens principalement lors de randonnées dans la nature.

Elles sont généralement porteuses de virus dangereux pour nos compagnons à 4 pâtes, et peuvent nous rendre, nous humain, allergique ou malade. Elles transportent la maladie de Lyme que la tique transmet par morsure. C’est une maladie bactérienne. Les tiques se nourrissent du sang, elles s’agrippent à leur proie, et mordent leur hôte pendant plusieurs semaines. C’est au cours de cette morsure que les tiques se gorgent de sang et peuvent transmettre la maladie de Lyme, si elles sont elles-mêmes infectées.

Les tiques sont attirées par la chaleur que nous dégageons et par l’émission de CO2. Elles aiment se mettre dans des parties du corps qui sont chaudes et un peu humides comme le pli des bras, du cou, des genoux voire même au niveau de l’aine…

QUELLES PRÉCAUTIONS A PRENDRE ?

Enfin d’éviter cette rencontre peu agréable avec les tiques, il est nécessaire de prendre quelques précautions : privilégiez les tenues claires afin de facilement détecter les tiques posées sur vous, mettez de préférence des chaussettes hautes recouvertes par le bas de votre pantalon.

Malgré les précautions, si vous vous rendez compte dans les heures suivant la piqure qu’une tique vous a mordu il y a peu de chance que celle-ci vous ait transmis la maladie de Lyme. Il faut la retirer le plus rapidement possible, le risque de transmission de maladies est élevé lorsque la tique reste plus de 24h sur la chair. Il est important de la retirer avec douceur afin de l’enlever entièrement et faire attention à ne pas laisser la partie de sa tête dans votre peau sinon les risques continuent d’être présents. N’oubliez pas ensuite de désinfecter. Pour retirer une tique, sans risques, il faut préférer utiliser une tire tiques (disponible en pharmacie), afin de ne pas appuyer sur le corps de l’insecte et éviter qu’il régurgite. Il faut tirer en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, afin de décoincer ses pinces en spirales. Il faut en réalité « dévisser » la tique.

Par précaution, en cas d’inflammations ou de rougeurs, aller toujours voir un médecin qui dans le pire des cas vous prescrira des antibiotiques pendant quelques jours voire quelques semaines, mais rien de grave. Mais dans le cas où ne vous rendez absolument pas compte qu’une tique vous a mordu, celle-ci se retire au bout de 5 jours environ. C’est que plus tard que vous en ressentirez les effets comme des douleurs articulaires ou musculaires, tout comme précédemment prenez rendez-vous chez le médecin, il sera de bons conseils face à votre cas. Il vous prescrira certainement une prise de sang avec un test pour la borréliose de Lyme.

Concernant les animaux, les infections peuvent être plus importantes. Il est possible d’effectuer une action préventive à cela. Il est préférable de vous renseigner auprès de votre vétérinaire qui vous conseillera le meilleur produit qui s’adaptera à votre animal. Généralement, pour les chats et chiens, ces produits sont à mettre sous forme de gouttes au niveau du collier de l’animal et l’action est à répéter plusieurs fois dans l’année afin qu’il soit constamment protégé. Malgré ces produits préventifs, une chose que vous pouvez faire à chaque fin de promenade dans la nature est de vérifier la peau de votre animal et voir si une ou plusieurs tiques l’ont mordu.

ATTENTION ! Demandez toujours conseil à votre vétérinaire, les produits pour chiens ne sont pas toujours adaptés aux chats et vice-versa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *