Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Que visiter lors d’un séjour à Brighton ?

Que visiter lors d’un séjour à Brighton ?

Aidée en cela par son ambiance à la fois bohème et hédoniste, la ville de Brighton attire chaque année des milliers de touristes enivrés par l’élégance de son littoral et la clémence de son climat. C’est à n’en pas douter l’une des villes les plus outrancières du Royaume-Uni. Le burlesque côtoie le sérieux, l’extravagance côtoie la formalité. Les auberges miséreuses partagent les mêmes cloisons que les hôtels de haut standing. On aurait presque tendance à croire que Brighton s’est jurée d’être le paradis du paradoxe et de le rester à tout prix. Il se pourrait que le Royal Pavilion ait donné le coup d’envoi à l’engouement de Brighton pour le farfelu et l’excentrique. C’est une ville qui, de par son esprit atypique, attire également des cohortes d’étudiants internationaux venus y perfectionner leurs compétences linguistiques. Il faut dire que prendre des cours d’anglais à Brighton présente le double avantage de profiter d’une expérience éducative à prix réduit et de s’immiscer dans une culture britannique aux accents drolatiques.

Le Royal Pavilion de Brighton

Le Royal Pavilion est l’attraction incontournable de la ville. Le palais du prince régent et futur roi George IV compte parmi les édifices les plus cossus d’Angleterre. Bâti dans un style anglo-indien, le Royal Pavilion est certainement l’un des plus dignes représentants du courant orientaliste dont s’inspirèrent certains architectes européens du XIXe siècle. La reine Victoria, assez indifférente, eut tôt fait de le définir comme une « chinoiserie bizarre et incongrue », mais pour les habitants de Brighton, il fait partie intégrante de l’histoire du Sussex. Le palais tout entier offre un spectacle époustouflant, mais certaines pièces se démarquent plus que d’autres, comme la salle des banquets et son dragon mural ou encore la salle de musique et son plafond parsemé d’écailles d’or et ses serpents entortillés autour des colonnes rupestres.

La jetée de Brighton Pier et le West Pier

La jetée de Brighton (« Brighton Pier », en anglais) a été construite selon le style édouardien. C’est l’endroit idéal où s’imprégner du côté kitsch de Brighton. Convertie en complexe de loisirs pour l’occasion, la jetée de Brighton abrite de nombreux manèges qui tiendront en haleine les assoiffés de sensations fortes. Et si, en plus, vous appréciez les confiseries que l’on trouve habituellement dans les fêtes foraines, la jetée de Brighton répondra pleinement à vos attentes. Non loin de là se dressent les vestiges du « West Pier » qui ne se résument qu’à un triste tas de ferraille perdu au milieu des flots sur lequel viennent se poser des nuées d’étourneaux quand le soleil se couche. Fermée en 1975, la jetée historique de « West Pier » ne put se soustraire à son funeste destin. Après l’effondrement partiel de sa passerelle en 2002 et l’incendie de son pavillon et de sa salle de concert en 2003, le « West Pier » n’est plus qu’une épave désaffectée. Une triste fin pour cette merveille de l’ère victorienne sur laquelle Charlie Chaplin et Stan Laurel se sont produits. Toutefois, c’est un lieu d’intérêt touristique qui continue de susciter la curiosité de nombreux badauds.

La British Airways i360 de Brighton

Il s’agit d’une attraction de grande envergure qui a officiellement ouvert ses « portes » (pour autant qu’on puisse s’exprimer ainsi) en août 2016, à l’endroit précis où se tenait jadis le « West Pier » de Brighton. Ce n’est ni plus ni moins qu’une tour d’observation de 162 mètres de haut en béton armé et acier trempé, surmontée d’une coupole depuis laquelle vous aurez tout le loisir de contempler les côtes du Sussex. La British Airways i360 compte parmi les tours d’observation mobiles les plus vertigineuses du monde et les vues panoramiques qu’elle vante sur les prospectus publicitaires sont vraiment à couper le souffle. Les mauvaises langues diront que la manière incongrue dont se dresse la tour jure grossièrement avec le raffinement architectural de Regency Square. Cela n’empêche nullement les restaurants guindés et les pubs branchés de s’agglutiner à la base de l’édifice. Selon certaines rumeurs, il se pourrait que les bénéfices tirés de l’exploitation de la tour soient utilisés pour reconstruire le « West Pier ».

Les musées et galeries d’art de Hove et de Brighton

Ville voisine de Brighton, Hove se targue souvent d’être le berceau du cinéma britannique. Il faut dire que plusieurs courts-métrages y ont été tournés vers la fin du XIXe siècle. Le musée est situé à Brooker Hall, une villa bâtie dans le plus pur style victorien. Le clou du spectacle, c’est sa vaste collection de jouets pour enfants (ours en peluche, jouets mécaniques, trains électriques, maisons de poupées, chevaux à bascule, tricycles, zootropes, guirlandes lumineuses …). Les expositions permanentes du musée mettent également en lumière des objets cinématographiques dont les plus anciens datent de 1890. À Brighton, faites l’effort d’aller visiter le musée d’art. Installé dans l’ancienne écurie rénovée du Royal Pavilion, le musée abrite une collection impressionnante d’objets d’art du XXe siècle, notamment un canapé cramoisi de Salvador Dali qui représente les lèvres pulpeuses de Mae West. Vous y trouverez également des chefs-d’oeuvre artistiques du monde entier, à l’inclusion de nombreux artefacts égyptiens. Il y a aussi une exposition multimédia intitulée « Images de Brighton » qui relate oralement l’histoire de la ville dans ses moindres détails.

Le Sea Life et la marina de Brighton

Le Sea Life de Brighton est un passage obligé pour celles et ceux qui souhaitent en savoir davantage sur les créatures qui peuplent les mers et les océans. À l’intérieur du bâtiment, vous serez au contact des anguilles, des poissons tropicaux et autres représentants de la faune marine. Les plus enthousiastes d’entre vous auront même la possibilité de nourrir les animaux et de monter à bord d’un bateau à fond de verre depuis lequel vous pourrez admirer les requins, raies et tortues de mer dans leur milieu naturel.
À proximité de la jetée de Brighton se trouve la marina de la ville qui, construite entre 1971 et 1979, abrite plus de 1.600 postes d’amarrage. Outre les immeubles de haut standing, les restaurants luxueux et les boutiques de marque, vous y trouverez également un « Walk of Fame » calqué sur le modèle hollywoodien qui honore les personnalités ayant un lien avec la ville de Brighton (comme Graham Green et Lewis Carroll) sous la forme d’une petite plaque commémorative. Et quoi de plus romantique que de gagner la marina à bord du « Volk’s Electric Railway » qui longe le front de mer de Brighton depuis sa mise en service en 1883. Que vous y effectuiez un séjour linguistique ou touristique, Brighton vous émerveillera à bien des égards !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *