Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Canal des Pangalanes : profiter de l’Est différemment

Canal des Pangalanes : profiter de l’Est différemment

Naviguer le long du Canal des Pangalanes est le meilleur moyen de découvrir la partie orientale de la Grande île. Ce canal est un héritage de l’époque coloniale pendant la gouvernance de Gallieni. Aménagée pour la navigation commerciale, la construction du canal a duré quatre ans, c’est-à-dire de 1896 à 1904. C’est une enfilade de rivière et de lacs. Le canal mesure environ 650 km. Il relie Tamatave à Farafangana. Le Canal des Pangalanes est séparé de l’Océan Indien par une étroite bande de sable et de forêt. C’est une destination à ne pas rater lors de votre circuit à Madagascar.

Savourez la nature entre océan et fleuve

Une descente en pirogue sur le canal des Pangalanes est un voyage très contemplatif, comme on dit en Malgache, voyage « mora mora » qui signifie « doucement ». Les deux côtés du canal offrent tous deux des merveilles. D’un côté une végétation luxuriante, des mangroves refuges des poissons et des lémuriens. De l’autre côté une belle plage aux sables blanc au bord de l’Océan Indien. Le canal est aussi bordé d’une plantation de vanille, de cacao, de girofle et de café. C’est un paradis de parfums. Vous n’y manquerez pas non plus de découvrir d’époustouflantes gerbes d’orchidée, ce qui fait aussi la renommée de Madagascar. Mais pour mieux explorer la partie Est de l’île continent, des escales dans les villages aux alentours du Canal s’imposent.

Akanin’ny nofy : nid de rêve, destination de rêve

Avec sa plage de sable blanc et ses eaux claires, cette presque’ île est un site de baignade parfait. D’un autre côté, le fameux Akanin’ny Nofy est un coin paradisiaque qui dévoile toute la beauté de la faune et de la flore de Madagascar, d’où l’existence du Palmarium, un domaine de 30 ha à l’abord du lac Ampitabe et de l’Océan Indien. C’est une réserve naturelle dans lequel une dizaine d’espèce de lémurien s’évolue en pleine liberté. Les plus baux palmiers spécifique à Madagascar embellissent également la beauté et la richesse de cette réserve. Elle abrite près de 100 000 palmiers endémiques. Les amoureux de la nature y trouveront leur bonheur.

Manambato : le paradis entre terre et mer

Au bord du lac Rasoabe, Manambato est un village d’escale pendant votre descente du Canal des Pangalanes. Une belle destination balnéaire où vous pourrez pratiquer du kitesurf quand le vent le souhaite vous en donne la possibilité. C’est aussi une destination idéale pour le parapente et la pêche sportive. Si vous avez plutôt l’esprit terrestre, ce village offre aussi une piste de randonnée qui permet d’atteindre le sommet d’une petite colline surplombant le lac et les environs, une belle vue s’étend sur l’Océan Indien et toute l’étendue de Manambato.

Beaucoup de village borde le Canal des Pangalanes mais pour satisfaire les amoureux de la nature, sans aucun doute il vous faudra visiter le village d’Ambila lemaitso. Situé entre le Canal et l’Océan Indien, c’est le royaume de ravinala ou « arbre du voyageur », le fameux symbole de Madagascar s’y trouve par milliers dans ce village. Vous n’y manquerez pas d’y réaliser les meilleures photos de cet arbre. Par la même occasion, vous pourrez aussi admirer les femmes qui fabriquent les « sobika » ou paniers tressés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *