Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Découvrir Dakar autrement

Découvrir Dakar autrement

Le Sénégal offre une riche introduction à la culture ouest-africaine. La beauté de Dakar, une ville qui se vautre dans la presqu’île du Cap-Vert, ne vient pas de son architecture, mais de l’hospitalité des habitants et de l’atmosphère apaisante qui y règne. Avec une population estimée à 4 millions d’habitants, les quartiers chics, les belles plages privées et les restaurants étoilés cohabitent l’authenticité des quartiers traditionnels de Dakar. Focus.

Une ambiance animée

Les rues chaudes, poussiéreuses et abandonnés défilent dans une explosion de tissus aux couleurs vives. Les routes sont souvent encombrées de trafic et les fameux « cars rapides ». Les marchés de la ville sont caractérisés par une émeute de bruit et des odeurs mitigées. Le quartier chic des almadies à 5 km du centre-ville est un endroit superbe très fréquenté par les touristes idéal pour s’amuser et faire la fête, mais aussi pour échapper à l’agitation du centre-ville. Facilement accessibles en bus ou en taxi, les almadies sont situés dans une rue calme, de sable dans la merveilleuse côte des Mamelles. Évitez les hôtels chers autour du bourdonnement de la place d’Indépendance, où le bruit est constant et le sommeil difficile.

La Statue de la Renaissance

Pour venir à bout de l’échelle le plus culminant de Dakar, les visiteurs prennent d’assaut le sommet des Mamelles (seins), deux collines surplombent la péninsule du Cap-Vert. De là, vous pouvez voir l’Atlantique, la grandeur de la ville et la statue de bronze dénommée La Renaissance Africaine, comme l’explique cet article sur ukrtravel.net. Plus grande que la Statue de la Liberté, elle constitue un symbole d’espoir africain renouvelé. Conçue et construite en 2009, la statue elle-même est impressionnante. Les groupes religieux se sont souvent plaints de la jupe de la figure féminine trop courte, un allongement de l’article incriminé a été initié pour mettre fin aux critiques !

L’Institut Français : un espace culturel important

La musique fait partie de la vie à Dakar, et toutes les rues de Dakar viennent avec leur propre bande sonore, de la musique en direct et des radios à domicile hurlantes jour et nuit. Dans le centre de la ville, L’Institut Français, avec ses jardins exotiques luxuriants, offre une évasion aérée de la chaleur et la forte ambiance des rues. Les abonnés à cet espace typiquement français sirotent des cappuccinos dans l’espace café, les élèves lisent à la bibliothèque ou regardent des films dans les salles de visionnement. La Galerie le Manège fait partie de l’Institut et abrite des expositions souvent gratuites.

La cuisine locale

Du matin au soir, la bonne nourriture vous attend à chaque coin de rue. Le long de l’avenue Pompidou, le poisson grillé, les brochettes de mouton et le riz mafé, cuits al fresco, vont émerveiller vos papilles. Les prix des restaurants à Dakar sont semblables à ceux dans les villes européennes, mais avec des grandes portions et des plats frais locaux, qui offrent une valeur bien meilleure. Essayez aussi le Thieboudieune national plat (littéralement à base de riz avec du poisson) ou le succulent yassa de poulet (poulet préparé dans une sauce à l’oignon avec du riz). Dans le quartier branché de Ngor, les restaurants sont similaires à ceux de St Tropez. Dans les zones de jardin clos, vous pouvez boire des cocktails locaux tout en admirant la plage dans ses plus beaux atouts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *