Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Existe-t-il une différence entre bivouac et camping sauvage ?

C’est les grandes vacances et, très passionné d’aventures, vous avez envie de vous offrir des escapades au plus près de la nature. Surtout que nous sommes en été, l’idée de passer du temps en plein air, de découvrir les endroits que la plupart des explorateurs ignorent vous séduit. Mieux, il vous plaît même d’y passer des nuits. Mais, où allez-vous camper pendant votre randonnée ? Avant de vous lancer dans l’aventure, il serait bien que vous soyez informé des réglementations liées au bivouac et au camping sauvage afin d’éviter certains désagréments.

Le bivouac et le camping sauvage : qu’est-ce que c’est ?

Le bivouac et le camping sauvage sont deux termes qui sont relatifs aux nuits pendant une randonnée. Ils vous offrent la possibilité de passer vos vacances à moindre coût, car vous séjournerez dans une tente sur un site où l’hébergement n’est nullement commercialisé. Mais, en quoi ces deux formes de camping diffèrent-elles l’une de l’autre ?

On parle de bivouac lorsqu’il s’agit d’un campement éphémère installé sur un espace peu ou pas aménagé, pratiqué généralement par les randonneurs, les alpinistes, les vététistes qui effectuent des activités de plein air et qui se trouvent assez éloignés de toutes infrastructures. Le bivouac se réalise ainsi pendant une seule nuit au même endroit et avec un campement simple dans le but de poursuivre l’aventure le lendemain. Le camping sauvage, quant à lui, se fait dans des endroits un peu proches des villes par des personnes ayant des véhicules motorisés (camping-car, combi, voiture…) qui passent plusieurs nuits au même endroit.

Quelles réglementations pour le bivouac et le camping sauvage en France ?

Qu’il s’agisse du camping sauvage ou du bivouac, vous devez savoir qu’ils sont régis par des réglementations. Vous ne pouvez donc pas bivouaquer ou faire du camping sauvage n’importe où. Toutefois, les règles sont plus strictes quand il s’agit de camping sauvage. Les lieux comme les bords de mer, les réserves naturelles, les sites classés sont interdits pour servir de camping sauvage. Par ailleurs, la loi est plus clémente s’il s’agit du bivouac. Il est souvent permis de rester une nuit dans les endroits interdits pour camping sauvage, et cela sous certaines conditions. Vous trouverez donc de superbes lieux de bivouacs en France. Pour cela, il suffit de vous renseigner auprès des mairies pour savoir les lieux où vous pouvez bivouaquer. Vous pouvez également vous informer auprès des guides de randonnée qui vous fourniront des informations précises sur les sites destinés aux bivouacs.

Camping, Tente, Montagne, Cliff, Camp, Tente De Camping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *