Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Comment préparer son sac à dos pour la montagne ?

Comment préparer son sac à dos pour la montagne ?

Quel matériel faut-il emporter dans son sac à dos lors de la préparation d’une excursion en montagne ? C’est la question qui revient à chaque fois qu’il faut se préparer pour atteindre le sommet d’une montagne ou pour suivre un simple parcours de randonnée. Allons-nous oublier quelque chose d’important ? Sommes-nous trop prudents en emportant autant de matériel avec nous ?

La première chose qui modifiera complètement le contenu de votre sac à dos sera le nombre de jours que vous allez l’utiliser, car ce ne sera pas la même chose pour une sortie de quelques heures que pour une expédition de deux ou trois jours sans repasser par la maison. Allez-vous passer la nuit dans des tentes ou des refuge ? Allez-vous cuisiner ou allez-vous manger dans des refuges ? Quelles activités allez-vous pratiquer ? Alpinisme ? Y’aura t-il un risque de neige ?

Découvrez notre liste de conseils pour vous aider à bien préparer votre sac à dos randonnée pour la montagne. L’idée est d’avoir une liste de tout ce dont vous pourriez avoir besoin et de l’ajuster avant chaque départ. C’est votre bon sens et votre expérience qui vous aideront à minimiser le contenu de votre sac à dos.

Comment choisir le bon sac à dos de rando ?

Il est très important de choisir un sac à dos de bonne qualité. Des bretelles réglables et des sangles abdominales permettront d’adapter le sac à votre dos et à votre taille. Votre corps souffrira beaucoup moins en portant tout ce poids.

La quantité de matériel à transporter déterminera la capacité du sac. Cette capacité est exprimée en litres et peut être classée de la façon suivante :

– De 18 à 30 litres : pour des activités d’une journée nécessitant peu de matériel.

– De 30 à 40 litres : Pour des activités d’une journée avec beaucoup de matériel (ex : alpinisme ou escalade).

– Plus de 40 litres : Pour des activités de plusieurs jours et avec beaucoup de matériel.

Les petits détails rendront votre sac à dos plus cher mais aussi beaucoup plus polyvalent et confortable à utiliser. Par exemple, une fermeture éclair qui permet de l’ouvrir entièrement des poches latérales, deux porte-piolets, un porte-casque, une housse pour la pluie…

Comment ranger le contenu de son sac à dos ?

Il faut organiser le matériel de la façon suivante :

– Dans la partie inférieure, le matériel le plus léger et le moins utilisé pendant la promenade (par exemple le sac de couchage, les vêtements de rechange…), bien que normalement les sacs à dos aient un compartiment inférieur séparé pour y accéder.

– Au centre, et surtout collés au dos, placez les éléments les plus lourds.

– Dans la partie supérieure, les objets peu lourds et très utilisés (par exemple le GPS, les lunettes, la trousse de premiers secours….).

– Dans les poches les plus petits objets.

Le plus important est de bien répartir la charge dans le sac à dos. Il est également intéressant de ranger les affaires dans des sacs en plastique transparent pour les organiser, les isoler et les rendre plus visibles sans avoir à les ouvrir.

Quel matériel emporter ?

Vêtements communs à toutes les activités

– T-shirts, polaire et veste
– Collants, pantalons de trekking et pantalons imperméables
– Gants et mitaines
– Bandana ou casquette
– Veste chaude
– Chaussettes
– Chaussures ou bottes
– Vêtements de rechange pour la fin de l’activité

Matériel technique commun à toutes les activités

– Lunettes de soleil
– Crème solaire
– Baume à lèvres
– Bâtons de trekking
– Bouteille d’eau
– Sac d’hydratation
– Thermo
– Couteau suisse
– Nourriture et boisson
– GPS et piles
– Carte
– Boussole
– Mobile avec batterie chargée
– Sifflet
– Papier hygiénique ou mouchoirs
– Trousse de premiers soins
– Documents personnels
– Sac en plastique (pour les vêtements sales, les objets mouillés ou les ordures)

Matériel pour le bivouac

– Mousse ou matelas autogonflable

– Sac de couchage
– Couverture de survie
– Tente
– Articles d’hygiène
– Serviette légère et à séchage rapide
– Chaussons ou chaussures confortables
– Bouteille de gaz
– Briquet résistant au vent, allumettes ou silex imperméables à l’eau
– Verre
– Casserole profonde
– Couverts de table
– Sachet de sels minéraux ou de thé (pour minéraliser l’eau de neige)

Matériel pour la neige

– Guêtres
– Crampons et/ou raquettes
– Piolets
– Casque
– Lunettes de blizzard
– ARVA (détecteur d’avalanches)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *