Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Gros plan sur le service babysitting contre logement paris

Gros plan sur le service babysitting contre logement paris

Le système d’hébergement pour étudiant ne cesse de  diversifier. Le service baby sitting contre logement paris est aujourd’hui devenu l’un des concepts les plus répandus. Cet article vous explique en détail le principe de fonctionnement de cet échange.

Comprendre le système «  logement contre service babysitting »

Le service  babysitting contre logement paris est un nouveau système d’hébergement pour étudiant.  Pour ce concept, le propriétaire met en location une chambre libre à prix réduit ou gratuitement en échange d’un service garde enfant. Dans la plupart des cas, les étudiants, les jeunes actifs et les personnes ne disposant pas de source de revenu stable ont recours à ce mode d’échange. Cela leur permet d’être logé moins cher ou gratuitement. Le but de cet échange c’est d’aider les deux parties. Le propriétaire bénéficie d’un baby sitter gratuitement (sortie d’école, repas, aide aux devoir, etc.) et le locataire ne paie pas de  loyer. Le nombre d’heures de travail est instauré lors du contrat. Vous pouvez trouver ce type d’offre sur les sites d’annonces de colocation.

Ce système est-il réellement légal ?

Ce nouveau système d’hébergement est tout à fait légal. Toutefois, au cours de la colocation, des problèmes peuvent survenir. Pour prévenir les risques et les malentendus entre hébergeur et propriétaire, il est indispensable d’établir un contra faisant office de bail. Les engagements des deux parties seront mentionnés en détail dans cet accord.  La date du début et la fin du contrat doivent être  mentionné en premier lieu. Ensuite, il est important de  mettre en évidence tous les services garde enfants que le locataire est de tenus d’effectuer. N’oubliez pas également de bien souligner le nombre d’heure de travail. Pour la cohabitation se déroule dans de meilleures conditions, il est conseillé de mentionner dans le contrat les règles de vie à respecter et les charges locatives. Une assurance habitation est exigée pour le locataire et une assurance hébergement pour le locataire.

Baby sitting contre logement : comment estimer le nombre d’heure de travail ?

Le nombre d’heure de travail pour le service baby sitting contre logement paris est équivalent du prix d’une chambre. Pour le calculer, on prend le smic comme référence. A titre d’exemple : en moyenne, le nombre d’heure est de 12 heures de garde enfant par semaine. A Paris le prix du loyer est assez élevé, pour une chambre de 400 € brut, cela correspond à 10 à 15 heures de  travail par semaine. Plus de 15 heures, celui-ci est considéré comme heures supplémentaires. A savoir que le propriétaire réclame une contribution financière pour le repas, eau ou électricité (cela doit être mentionné dans le contrat). Bref, le service baby sitting contre logement est une opportunité pour les  personnes n’ayant pas de ressources financières suffisantes de pouvoir être logé sans payer. Pour que le ce système soit bénéfique pout les deux parties, ils doivent respecter chacun leur engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *