Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Cap sur la zone de l’Océan Indien : Le trapèze des Mascareignes

Cap sur la zone de l’Océan Indien : Le trapèze des Mascareignes

L’Océan Indien est constituée de plusieurs îles magnifiques qui regorgent de mille merveilles. Il propose une virée riche en expériences humaines et culturelles de vie. Cet article veut être un catalogue pour les six îles du trapèze des Mascareignes.

Quelques mots sur le trapèze des Mascareignes

Depuis les temps, les îles de l’Océan Indien ont connu plusieurs désignations, entre autres « le trapèze des Mascareignes ». Cette appellation est due à l’emplacement de ses îles en forme trapèze. Les îles de la Réunion, de Maurice, des Seychelles, de Madagascar, de Mayotte et des Comores constituent cette zone géographique.

Bien que ces îles appartiennent au trapeze des Mascareignes, chacune d’elles possède des particularités et des richesses incroyables. Beaucoup de voyageurs témoignent une découverte inoubliable après une virée dans cette région du monde. Autrement dit, la beauté naturelle et authentique les îles Mascareignes attirent énormément les visiteurs. De plus, ces îles renferment une riche biodiversité, le plus souvent endémique, qui garantie encore la qualité de l’environnement de cette zone.

L’île Maurice : une ambiance métissée

Constituée d’une population métissée de diverses origines, Maurice développe une identité culturelle unique. Cette île de 330km de côte fait place à une mixité ethnique favorable à un vivre ensemble exemplaire. Parmi les îles du trapèze des Mascareignes, les Rodrigues ont su recréer un nouveau style de vie où tout le monde peut trouver sa place.

La singularité de la gastronomie mauricienne prouve une convivialité dans laquelle les  mauriciens n’hésitent pas à plonger ses visiteurs. La cuisine mauricienne est issue du croisement de la cuisine indienne, chinoise, créole, africaine et européenne. La présence quasi-permanente des épices dans les plats mauriciens, par exemple, viennent de l’Inde.

L’île Maurice est une destination de choix dans le trapèze des Mascareignes pour apprécier un bon mélange de culture. Chaque année s’organise le pèlerinage vers le lac sacré pour célébrer la grande nuit de Shiva. Pourtant, les festivités des autres confessions se font place tout au long de l’année. Ainsi, il est toujours possible d’assister à des célébrations quelque soit la date de la visite en ces lieux.

Les îles des Comores : une touche parfumée

Les trois îles de Comores : la Grande Comores, l’Anjouan et le Mohéli.  Elles offrent une touche parfumée au trapèze des Mascareignes. En fait, les Comores sont réputées par sa plantation de vanilles, de girofles, d’Ylang-ylang, de combava, de patchouli et bien d’autres plantes aromatiques. Elles font partie des pays producteurs des matières premières de la parfumerie.

C’est pourquoi, une visite dans ces îles s’impose pour apprécier la beauté et sentir le parfum naturel qu’offre la plantation au paysage. D’ailleurs, les Comores restent une destination moins explorée qui ne manque pas de surprise dans ses ruelles. Une population très active et bienveillante anime les villes et attirent les visiteurs en toute simplicité. Les vestiges anciens rappellent l’origine de la population qui habite les îles.

La montée sur le Karthala, un grand cratère du trapèze des Mascareignes, reste une activité phare des Comores. Il s’agit d’un circuit de 7 heures de marches qui réserve un beau paysage pour les courageux. Tandis que sous les eaux marines de l’archipel s’abrite le vieux fossile vivant de 300 millions d’année appelé « le cœlacanthe ». Selon les chercheurs, il s’agit d’un poisson qui a côtoyé les dinosaures. En plus, le fond marin comorien possède autant de merveille aquatique extraordinaire.

Madagascar : une biodiversité exceptionnelle

Madagascar est célèbre pour sa biodiversité naturelle riche et authentique. Elle propose des circuits touristiques exceptionnels au cœur des réserves naturelles où faunes et flores sont endémiques. Cette île du trapèze des Mascareignes est connue par la présence de plusieurs espèces de lémurien et de baobab.

Par ailleurs, Madagascar est aussi réputé pour la capacité hospitalière assez particulière de sa population. Des visiteurs affirment : « on ne peut que tomber amoureux de cette population, de cette culture ! » Un peu plus différent de la population des autres îles de l’Océan Indien, la population malgache vient majoritairement de la Malaisie et de l’Afrique.

Avec un relief exceptionnel, Madagascar demeure la destination de rêve pour les grands aventuriers. Des sites d’attractions touristiques abondent dans toute l’île. Par exemple, le « Tsingy », une formation rocheuse étonnante et majestueuse. Il se trouve à l’Ouest de la grande île, attirent autant de visiteurs. Lors d’une virée sur le trapèze des Mascareignes, il est difficile de rester indifférent par rapport aux activités de randonnées, de trekking ou de parapente au cœur de Madagascar.

Les Seychelles : une beauté à couper le souffle

Si Madagascar est la plus grande île, les Seychelles seraient le plus grand archipel du trapèze des Mascareignes. Il est composé de 115 îlots. Seychelles attirent les voyageurs par ses plages extraordinaires qui offrent une vraie détente.

Elles possèdent également une végétation unique qui constitue un habitat naturel de plusieurs espèces animales endémiques. Elles constituent aussi une station pour les oiseaux migrateurs et sédentaires. Ce qui ajoute un décor supplémentaire à son paysage insulaire. Son fond marin ne laisse pas les plongeurs amateurs indifférents avec ses magnifiques récifs coralliens.

La plongée n’est pas la seule attraction dans ce grand archipel du trapèze des Mascareignes. Les activités nautiques telles que le snorkel, le kitesurf et bien d’autres encore attendent les grands sportifs. Par ailleurs, les visiteurs trouveront le type d’hébergement qui conviendrait à leurs besoins.

La Réunion et Mayotte : deux destinations de extraordinaires du trapèze

Deux îles françaises du trapèze des Mascareignes, elles sont composées par une population métissée.

Sur une superficie de 2.512km², l’île de la Réunion accueille ses visiteurs dans un décor époustouflant et magique. Ses plages à sable bien fin et la mer bleu turquoise procure une sensation de détente rien qu’en les admirant.

Quant à Mayotte, sa surface terrestre de 375 km² est entourée par la plus immense barrière de corail du monde. Elle abrite des lagons et des réserves marines. Ce récif corallien constitue une attraction bien prisée de l’archipel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *