Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Les attraits touristiques du Cambodge

Les attraits touristiques du Cambodge

Les touristes raffolent du Cambodge. Ceux qui en reviennent rêvent déjà d’un retour sur les lieux. Pourquoi ? Parce que le pays a beaucoup à leur offrir. Les passionnés d’histoire auront une grande part, surtout qu’il y a encore tant de beaux vestiges du passé qui en témoignent, de même que ceux qui recherchent des bains culturels grâce aux mœurs et au quotidien très surprenant des Cambodgiens. Et par-dessus tout, le pays reste un paradis naturel, car a su bien préserver sa beauté d’antan.

Les architectures khmères

L’empire khmer, qui y a régné entre le VIIIe siècle et le XIIe siècle, a laissé en héritage au Cambodge de beaux édifices, surtout religieux. Les décorations sont complexes et extraordinaires, car elles résultent de l’entremêlement de plusieurs styles anciens. Leur charme frappant a séduit plus d’un, en plus de l’histoire qu’ils racontent. Les temples d’Angkor et du Preah Vihear sont les plus connus.

Angkor ayant été la capitale durant cette période constitue alors le plus grand amusement d’édifices khmers. On y retrouve entre autres les sites d’Yaśodharapura, de Hariharālaya à Rolûos, d’Iśvarapura et du Banteay Srei. La zone est d’ailleurs classée patrimoine mondial de l’UNESCO. On retrouve d’autres édifices ailleurs, ainsi que des routes et des ponts datant de la même époque, comme c’est le cas à Tonlé Sap.

Les enceintes religieuses sont faites de pierres ou de briques, tandis que le palais royal et les autres ont été construits avec du bois ou d’autres matières périssables, mais aux plateformes de pierres. Les maisons sont quant à elles faites de bois et érigées sur pilotis, recouvertes ensuite par des couvertures végétales ou des tuiles. Ces pratiques ont évolué au fil du temps à cause des influences de la modernisation ainsi que la raréfaction du bois.

cambodia-voyage

La gastronomie du Cambodge                                          

La gastronomie du Cambodge est un fruit de l’influence indienne, chinoise et vietnamienne. Qui aurait cru que les histoires politiques auront des impacts jusqu’aux contenus des assiettes. Mais fort heureusement, le mélange n’a jamais été aussi beau et goûteux puisque c’est aujourd’hui devenu une cuisine propre au Cambodge.

L’arachide et la noix de coco sont fréquemment utilisées dans les mets des Cambodgiens. Le dernier sert surtout pour le lait de coco, qui peut entrer dans la fabrication de sauce, de soupes, de salades, de desserts et jusqu’aux boissons. Les saveurs, qui se jouent souvent en sucrées salées, sont accentuées par des currys, du soja, du safran, de la citronnelle et d’autres ingrédients aromatiques. La cuisson se fait très souvent à la vapeur, dans des feuilles de bananier placées ensuite dans des bambous. Ainsi est fait par exemple l’Amok, qui est un peu le plat national du Cambodge.

Mais les plats principaux restent le riz et les poissons d’eau douce, les dernières souvent grillées. Les soupes et les pâtes sont également assez commodes au Cambodge. Les desserts sont des fruits tropicaux et les boissons les mieux appréciées sont le thé, la bière et le vin de riz. Rien qu’à les imaginer, on a l’eau à la bouche. Vous pouvez y goûter dans des petits restaurants, sinon dans les stands de rue et les barbecues du soir. Essayez en passant les fritures d’insectes, pour des surprises en plus.

Êtes-vous en train de cherchez un voyagiste local pour désigner votre voyage individuel au Cambodge ? Cliquez ce lien !

Les festivals

Les yeux et le palais peuvent se régaler au Cambodge, tout comme les oreilles. Effectivement, les nombreux festivals colorés viendront s’ajouter à la liste des attraits touristiques du pays. Les plus célèbres sont la fête du Têt (Nouvel An vietnamien) et le Chaul Chnam Chen (Nouvel An chinois). Ces fêtes tombent à pic pendant la saison haute touristique, entre janvier et février.

Le Nouvel An khmer est quant à lui célébré en avril. À chacune de ces occasions, les festivités durent au minimum une semaine. Carnavals et danses des dragons, musique, les boissons et la nourriture à gogo sont les principales caractéristiques de ces jours de fête. D’autres célébrations se succèdent tout au long de l’année, ainsi que des rituels pour les défunts et les esprits, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *