Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Une vue panoramique sur le lac d’Annecy

Une vue panoramique sur le lac d’Annecy

Deuxième étape d’une série qui vous transporte autour du lac d’Annecy, étendue d’eau scintillante au coeur des montagnes dont la réputation n’est plus à faire. Elle vous fait découvrir deux montagnes à la fréquentation raisonnable mais offrant pourtant un panorama unique à leur sommet. Le point de départ: col de Bluffy ou Menthon Saint Bernard ou Talloires. Le point d’arrivée classique est le refuge de Pré Vérel. En saison et au prix d’un certain détour (300 m de dénivelée supplémentaire), vous pouvez faire étape au refuge de Larrieux. Hors saison, ce refuge est fermé, mais lorsque les troupeaux ne sont pas présents, il est possible de bivouaquer au voisinage du chalet de l’Aulp Riant dessus ou du chalet des Crottes qui offre une vue sur le lac; ces deux emplacements disposent tous les deux d’une source.

La pointe de Talamarche

Depuis le camping l’Horizon, allez aux Granges; puis prenez le sentier droit dans la pente rejoignant une piste caillouteuse légèrement ascendente que vous prenez plein sud; vous arrivez à l’Ermitage Saint Germain où la visite des petites grottes de méditation est incontournable. Prendre la route de Ponnay et continuez le sentier plein nord qui rejoint le GR vers 1 000 m d’altitude.

Si vous partez du col de Bluffy suivre directement le GR. Vers 1 100 m le sentier devient horizontal et s’oriente au sud. Prendre la bifurcation vers l’est menant aux dents de Lanfon et au col des Frettes. On atteint une pente herbeuse très raide dont le sommet est utilisé par les parapentistes. Suivre la crête vers le sud; traversez plus ou moins à l’horizontale dans le haut de l’alpage: un col peu marqué mène au chalet de l’Aulp Riant dessus. Le sommet s’atteint en 30 à 45 min : prenez la bifurcation vers le nord avant de descendre vers le chalet de l’Aulp Riant.

Si vous voulez vous héberger au refuge de Larrieux, du sommet, descendez plein nord puis vers l’est et franchissez le crêt des Tervelles (ne prenez pas le premier col mais le second, un peu plus au nord, même si les deux itinéraires mènent au refuge). Le lendemain, du refuge de Larieux il faut revenir sur vos pas en remontant à la pointe de Talamarche. Chamois et bouquetins sont souvent présents dans la combe.

De la pointe de Talamarche descendez sud sur le chalet de l’Aulp.

Roche Murraz : l’alternative

Si vous ne dormez pas au refuge de Larrieux, Roche Murraz peut très bien remplacer la pointe de Talamarche : son sommet est un peu plus bas et la vue sur le lac d’Annecy n’est pas limitée au nord par les dents de Lanfon. Roche Murraz constitue la crête juste à l’ouest du chalet de l’Aulp Riant, il faut descendre le vallon jusqu’au mur de pierre bordant l’alpage, sous le Roc Lancrenaz, longer ce mur puis monter vers le sommet par un itinéraire bien tracé. Redescendre sur le Roc Lancrenaz par le même chemin.

Pour terminer la course, franchir un petit passage légèrement exposé en face sud du Roc Lancrenaz, descendre vers le col des Nantets, puis vers le chalet des Crottes. Du chalet des Crottes, traversez sud vers la crête où on aperçoit le chalet de l’Aulp (ne pas confondre avec celui de l’Aulp Riant dessus) ; le refuge de Pré Vérel est une centaine de mètres sous le col.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *