Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Voyage culturel en Ouzbékistan

Voyage culturel en Ouzbékistan

L’Ouzbékistan n’est pas que désert et montagnes verdoyantes faisant le bonheur des amateurs d’activités outdoor. Ce pays est aussi une destination magique pour les passionnés d’histoire. Au Moyen-âge, le pays fut un passage obligé pour les commerçants empruntant la Route de la Soie reliant l’Asie à l’Europe. À cette époque, l’Ouzbékistan fut un véritable lieu d’échange de tout genre : matériel, culturel, scientifique et religieux. Les monuments d’architecture uniques que l’on retrouve, aujourd’hui, à Samarcande, Boukhara, Khiva et Tachkent en témoignent. Certains d’entre eux sont d’ailleurs classés patrimoine mondial de l’UNESCO. Voici un petit guide pour votre visite dans ces villes de légende.

Tachkent

À la fois moderne et authentique, Tachkent rivalise avec les autres grandes et vieilles villes de l’ex-URSS comme Moscou, Kiev et Saint Petersburg. Neuf théâtres ont été édifiés dans cette ville antique dont la Philharmonie avec les fameux chœurs et les ballets « Bakhor » et le théâtre d’opéra et de ballet Ali Chir Navoï.

Ayant subi de sérieux dégâts suite au tremblement de terre de 1966, la ville fut reconstruite suivant un plan homogène. Seuls quelques vieux édifices ayant une valeur architecturale ont été conservés. La Tachkent d’aujourd’hui ressemble à un énorme musée à ciel ouvert. On y retrouve des bâtiments administratifs, de grands centres commerciaux, une université, un théâtre avec 6 foyers et dont la décoration s’est inspirée de l’identité des grandes villes de l’Ouzbékistan donc Tachkent, Boukhara, Samarcande, Fergana, Khorezm et Termez. On y remarque également la continuité des traditions architecturales dans les bâtiments modernes. Du revêtement aux portes, l’art architectural ouzbek est partout dans cette ville, la Maison des Connaissances, les medersas, Kukeldach et Barak-khan en sont de parfaits exemples.

Khiva

Cette ville a su garder son charme d’antan. Le trafic y est rare, car les ruelles sont encore très étroites comme au 17e siècle. La principale attraction à Khiva est la forteresse d’Itchan Kala, elle comporte 16 « médersas » et est classée patrimoine mondial de l’UNESCO. Kounya Arc surnommée « la ville dans la ville » abrite également une autre forteresse édifiée au 17e siècle. Le palais Tachkhaouli, les medersas de Mukhammad Rakhimkhan et de Moukhammad Amin khan, le minaret Kalta Minor ainsi que le Mausolée Pakhlavan en font aussi la fierté de Khiva. Une ville à découvrir absolument, ne serait-ce que le temps d’un week-end.

 

Boukhara

La partie la plus ancienne et la mieux conservée de Boukhara est celle qui mérite toute l’attention. C’est dans cette ville que l’on retrouve quelques-uns des plus célèbres mosquées au monde comme celle de Poi-Kalon et des plus grandes médersas telles que celle de Mir-i-Arab. La ville est aussi célèbre pour sa fameuse citadelle Ark et le mausolée des Samanides.

Boukhara est aussi l’endroit idéal pour acheter des souvenirs. Dans chaque site historique, il existe en effet des bazars ; de la grande Mosquée Kalon au Chor Bakr, on y trouve toute sorte d’objet en céramique ou d’étoffes qui vaillent la peine d’être ramenés chez soi.

Samarcande

Depuis 2001, Samarcande est considérée comme un carrefour de cultures pour l’Asie centrale, mais aussi un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette ville abrite, en effet, d’importants sites archéologiques, dont Afrasiab. L’observatoire d’Ulugh Beg, la mosquée Bibi Khanym, le mausolée de Gour-Emir, les médersas Tilla-Qari et Cher-Dor ainsi que la Route de la Soie font également partie de ses principales attractions.

Samarcande est aussi connue pour ses savoir-faire en fabrication de papier de soie. Un savoir-faire acquis auprès des prisonniers chinois ayant envahi le territoire en 751. Lors de votre voyage en Ouzbékistan, ne manquez pas de faire un tour dans une papeterie en activité comme Meros. Vous y découvrirez le secret de fabrication du papier de soie d’après les technologies anciennes.

Bien que l’Ouzbékistan ait subi divers évènements comme l’empire d’Alexander Makedonskiy, de Genguis Khan et d’Amir Temour, les guerres dévastatrices, mais aussi l’influence des cultures et civilisations ; il n’en est pas moins anéantis. Au contraire, il est resté le carrefour culturel qu’il était au temps de la Route des Soies. À découvrir au moins une fois dans la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *