Pages Navigation Menu

1001 façons de vivre un voyage unique

Un condensé de la Chine traditionnelle : Dali

Un condensé de la Chine traditionnelle : Dali

voyager en Chine pour être vraiment dépaysé ? Pour se balader dans les vieux villages, boire des thés millénaires et découvrir le folklore local ? La réponse dans cet article.

L’endroit où je vous emmène se situe au Sud-Ouest de la Chine, dans une province un peu reculée qui a su garder ses traditions. Il fait partie des destinations incontournables en Chine. C’est une ville très ancienne perchée sur un plateau à plus de 2000 m d’altitude entourée d’un côté par un lac majestueux et de l’autre par les contreforts de la chaîne Himalayenne dont les pics montent jusqu’à plus de 5000m.

La vieille ville

Ce lieu c’est la vieille ville de Dali, ancien carrefour marchand à quelques lieues de la route de la Soie. Entourée par d’épaisses murailles, les bâtiments sont souvent en bois, certes rénovés, mais conservant néanmoins l’atmosphère d’une Chine révolue. On peut flâner entre les échoppes s’arrêter çà et là pour déguster un thé, acheter des fruits exotiques ou contempler les murailles.

Les monts

Dali est une excellente destination pour faire de la randonnée sur les flancs de pics alentours. Quelques téléphériques vous permettent de vous rendre rapidement sur les petits sommets et admirer la vue sur le lac. Attention cependant aux orages pendant la saison des pluies en été, ils peuvent être très violents.

Le lac Erhai

Au Nord de la ville s’étend le grand lac d’altitude Erhai dont le tour avoisine les 120 km. Si l’envie vous prend de longer ses rives vous passerez par les nombreux petits villages aux maisons traditionnelles de la minorité Bai majoritaire dans cette région.

Le thé Pu-er

Dali et les flancs des montagnes qui l’entourent sont connus à travers la Chine pour ses théiers multimillénaires. Les plus anciens auraient près de 4000 ans. Pour le savourer, ce ne sont pas les échoppes qui manquent dans le centre-ville. Savez-vous que le thé local, le Pu-Er est un thé fermenté 3 fois que l’on conserve sous forme de galette. Une fois infusé, sa robe couleur ambre et son goût rond et doux vous transporte dans l’ancienne Chine.

La communauté Bai

La région de la ville de Dali est la terre natale de la minorité Bai qui ne compte presque 2 millions de représentants. C’est une des plus importantes et plus connues dans le Yunnan. Leurs habits traditionnels et leur gastronomie sont bien sûr à voir et à goûter. Une des spécialités locales est le poisson aigre-épicé, un poisson en soupe aux épices très fortes.

dali1

Quand s’y rendre ?

L’avantage de la ville de Dali est du Yunnan en général est que les températures ne sont pas trop extrêmes. L’été elles ne dépassent guère les 22 degrés en moyenne contrairement à une très grande partie de la Chine. L’hiver, on atteint les 8 degrés au plus bas en moyenne. Les mois de mai, juin puis septembre, octobre sont les moments parfait pour se rendre sur place. Même si juillet et août sont tout à fait acceptable, le seul risque est que la pluie soit un peu plus présente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *